Dès ce soir : la place de la Bastille ne sera plus un rond-point !



La place de la Bastille ne sera plus jamais un rond-point !

Dans le cadre du réaménagement de la place de la Bastille, le plan de circulation de la place change définitivement à partir de ce soir, dans la nuit du 17 au 18 juin ! L’aménagement de la place de la Bastille, dirigé par OGI avec les architectes Bernard Althabegoïty et Annick Bayle,  a démarré en septembre et se poursuivra jusqu’à l’automne 2019.
 

La future place de la Bastille en 6 points clés

 

1. De vastes espaces piétons et de nouvelles traversées piétonnes


Une presqu’île entièrement dédiée aux piétons et aux mobilités douces s’étend sur plus de 11 000m2, de la colonne de juillet jusqu’à l’esplanade du port de l’Arsenal. Les trottoirs qui bordent la nouvelle place sont plus larges afin de rendre les déplacements à pied plus agréables. Une nouvelle liaison piétonne est-ouest est aménagée, et la promenade végétalisée du boulevard Richard-Lenoir est prolongée vers le port de l’Arsenal. De nouvelles traversées piétonnes, raccourcies et élargies, répondent aux besoins des piétons et des différentes situations de handicap.

 

2. Une place plus accessible aux personnes en situation de handicap.

La création d’un « fil d’Ariane » guide les personnes malvoyantes et leur permet de se déplacer plus facilement. Le sol de la place est repris en pentes douces pour le confort des personnes à mobilité réduite.
 

3. Une place à vocations multiples.

La nouvelle presqu’île, végétalisée grâce à des arbres plantés en bosquets, est dotée de nombreuses assises. Elle offre ainsi des espaces ombragés confortables, propices à la détente, à la lecture, au jeu… un dispositif de brumisation permet de se rafraîchir en cas de forte chaleur et les plus sportifs peuvent profiter d’un espace de glisse urbaine adapté aux débutants comme aux confirmés.

 

4. La présence du patrimoine historique.

La place, associée à la prise de la Bastille, est porteuse de l’un des symboles les plus forts de l’histoire nationale. Les délimitations de l’ancienne forteresse et de la porte Saint-Antoine sont matérialisées au sol et témoignent de l’histoire des lieux. L’aménagement de la place met également en valeur la colonne de Juillet et ses ornements par des motifs insérés dans le sol. Mémoire de la révolution de 1830 puis de 1848, les cryptes de ce monument peuvent être visitées grâce au centre des musées nationaux.

5. Place au vélo : une piste cyclable à double sens est aménagée sur le pourtour de la presqu’île.

Elle permet de relier facilement les pistes des boulevards Bourdon, de la Bastille et Richard-Lenoir, ainsi que celles en cours de réalisation rue Saint-Antoine et rue du Faubourg-Saint-Antoine. En outre, cinq traversées cyclables permettent la continuité des itinéraires cyclistes.

6. Une place ouverte sur le canal.

Les travaux d’ouverture de la place sur le canal Saint-Martin se dérouleront de l’été 2019 à l’été 2020. Ceci permettra aux piétons de rejoindre directement le port de l’arsenal depuis la place en passant sous la ligne du métro ligne 1. Parallèlement, la rampe d’accès au port de l’Arsenal sera rendue accessible aux personnes à mobilité réduite.
Les chiffres clés de la nouvelle place de la Bastille15 mois de travaux (hors liaison avec la canal)

Maîtrise d'oeuvre de réaménagement de la place de la Bastille :

OGI bureau d'études mandataire 
Bernard Althabegoïty et Annick Bayle architectes
Muriel Pagès architecte urbaniste
Emma Blanc paysagiste
IRIS CONSEIL bureau d'études circulation

Plus d'informations sur le site www.paris.fr : Bientôt une nouvelle place de la Bastille